FrenchBurgers, la maison du hamburger à Bordeaux

Une très bonne adresse de burgers à tester à Bordeaux

Si vous aimez les burgers, cet article est fait pour vous !

Je viens de passer une semaine de vacances géniale à Bordeaux, j’ai donc pu tester de nouvelles adresses. Je vais tout particulièrement parler de FrenchBurgers, la maison du hamburger à Bordeaux. Le restaurant porte bien son nom puisque la déco est assez sympa, la terrasse est chaleureuse et l’endroit est situé sur le quai de Bacalan, face à la Garonne ! Parfait pour un diner les pieds dans l’eau – ou presque.

Le concept de FrenchBurgers ? Super sympa et plutôt original (même si l’idée se développe de plus en plus en ce moment) puisque chaque mois, un chef étoilé compose un burger à 13 euros… (formule burger étoilé à 17 euros). Alors que demander de plus … ?! Ce mois-ci, c’est le chef étoilé Pascal Nibaudeau, Restaurant Pinasse Café qui propose son « burger océan »: tartare de bar et huitres, coriandre, salade citron, concombre, radis, curry, noix de coco râpée, sésame noir et fromage bleu (assez spécial je vous l’accorde, mais ça doit valoir le détour…).

Un burger traditionnel coûte sinon 10 euros, auxquels il faut ajouter 2,50 euros pour l’accompagnement, à savoir de merveilleuses frites maison ou une petite salade mélangée avec sa vinaigrette. La carte reste toutefois très abordable puisqu’une formule à 14 euros est disponible comprenant un burger/une salade accompagné de french fries maison, d’une boisson et d’un dessert.

De très bonnes salades assez copieuses sont également proposées par la maison si jamais vous ne trouvez pas votre bonheur sur la carte !

FrenchBrugers

Hangar 17, Quai de Bacalan 

33 000 BORDEAUX

Ouvert 7 jours sur 7, de 10h à 22h

 

fleche_signature

 

bas

Wishlist #1

bas

Wishlist #1

 

1// Robe Duet Print Dress Anthropologie

2// Shampoo Thickening Bumble and Bumble

3// Mascara Lancôme cils tint 

4// Mugs Anthropologie

5// All the buildings in New York

6// Tablettes de chocolat Mast Brothers 

7// Affiche Etsy « But first, coffee » 

8// Hairdresser’s invisible oil Bumble and bumble 

9// Robe Wesy Street Shritdress Anthropologie

 

fleche_signature

 

bas

 

Les jolis blogs

bas

Les jolis blogs voyages

Le blog de Mathilde

Seule à New York

We love New York

Les jolis blogs lifestyle / DIY

Carnet Prune

Elle’s Factory

Pinketcetera

Sweet & Sour

Le chien à taches

Milk with Mint 

Annouchka

You may love it 

Les confettis

Mango and Salt

Les jolis blogs mode

Meet me in Paree

Les babioles de Zoé

Mode and the City

Ithaa

Les jolis blogs cuisine

L’allée des desserts

Amuse bouche

Chez Mélina

 Les jolis blogs beauté

Babillages

Le Simone blog

Les jolis blogs internationaux

Essie Button

Paris in Four Months

Style Playground

25 North

Lauren Conrad

Collage Vintage

 Sincerly Jules

I am Galla

 

fleche_signature

 

bas

Do It Yourself : Le guide de survie pour les nuls

 

Le DIY, ou comment persister dans l’art de la création quand on n’est pas fait pour ça ?

La petite épicerie, DIY

C’est en rentrant dans une jolie petite boutique créative parisienne que la réalité m’a rattrapée. Je dois me rendre à l’évidence : je ne suis pas manuelle pour un sou. Parce qu’avouons-le, si le Do It Yourself pour les Nuls existait, il serait pour moi sans une once d’hésitation.

Le DIY a le vent en poupe depuis un petit moment, et comme beaucoup de gens, je rêve moi aussi de refaire ma déco moi-même. Sauf que l’un de mes problèmes majeurs, c’est que ce que je vois dans ma tête – ou dans certains super blogs – n’a pas DU TOUT le même rendu que ce que j’ai sous les yeux.

Déjà petite, mes œuvres artistiques ne restaient pas accrochées sur le frigo plus d’une semaine – ce qui aurait dû me mettre la puce à l’oreille – et les coquillettes collées sur mes cartes de fête des mères à l’école n’étaient absolument pas du même effet que celles de mes voisines de classe.

J’admire énormément toutes les bloggueuses – et tous les gens en général – capables de réutiliser des bocaux de confiture pour en faire de super jolis petits pots colorés, de fabriquer un headband ou encore de découper du papier pour un faire un splendide plafond fleuri. J’aime les gens capables de créer à partir de presque rien et j’aimerais aussi pouvoir un jour suivre un article DIY jusqu’au bout en trouvant mes créations faciles et jolies, sauf que je dois me rendre à l’évidence : ce n’est pas le cas.

La seule fausse explication que j’ai trouvé, c’est que je suis gauchère (non, non je ne suis pas du tout de mauvaise foi) ! Parce que oui, sachez-le chers droitiers, le monde créatif est fermé à la plupart des gauchers dès qu’il est question d’utiliser des ciseaux, ou dans mon cas lorsqu’il s’agit également de tracer des traits droits – géométrie n’est pas mon fort non plus, vous l’aurez compris –. Il est vrai que j’ai déjà du mal à la base, alors si on me rajoute des contraintes techniques, je ne réponds plus de rien !

Pour contrer cette fatalité, j’ai donc décidé de m’en tenir au DIY beauté et dans la création de masques maisons en attendant qu’un élan créatif m’atteigne et me permette de réaliser toute la déco que je vois dans les articles de mes bloggeuses préférées et que je rêve de pouvoir faire !

Finalement, on se rend vite compte que la meilleure des philosophies dans la vie réside en laisser faire ceux qui savent mais si comme moi vous persévérez dans le DIY en espérant un jour obtenir un résultat à la hauteur de vos espérances, sachez que vous n’êtes pas seuls !

N’hésitez pas et aller faire un tour chez La petite épicerie, vous y trouverez sûrement votre bonheur !

La petite épicerie, DIY

La petite épicerie, DIY

La petite épicerie, DIY

La petite épicerie, DIY

Boutique – La petite épicerie

74 rue de la Verrerie

75 004 PARIS

fleche_signature

 

bas

La rue Crémieux

Laissez-vous séduire par la jolie rue Crémieux !

S’il y a bien une rue que je ne m’attendais pas à découvrir dans Paris, c’est bien la rue Crémieux. Avec toutes ces magnifiques couleurs, elle me fait penser à Notting Hill. Cette petite rue pavée est une véritable bouffée d’air frais et de tranquilité en plein centre ville, surtout l’été quand les rues parisiennes grouillent de monde et que la chaleur et la pollution se font sentir.

J’y vais depuis très régulièrement pour faire des photos et m’évader un peu. J’ai découvert cet endroit grâce à différents blogs et à Instagram puisque le XIIème n’est normalement pas mon arrondissement de prédilection et je ne le regrette pas.

Petite rue parfaite pour un shooting ou simplement pour se balader donc n’hésitez surtout pas à aller y faire un petit tour si vous passez par Paris !

La rue Crémieux

 

La rue Crémieux

 

La rue Crémieux

 

La rue Crémieux

 

La rue Crémieux

 

Rue Crémieux 

Paris – XIIème Arrondissement 

Proximité gare de Lyon 

fleche_signature

 bas